Les « petits Saints » de Madeleine MANGIN

0

Madeleine MANGIN

Jeune créatrice de talent, Madeleine MANGIN vit et travaille comme tapissière en sièges à Millery près de Custines (54). Ses petits saints comme elle se plait à les appeler sont des sièges d’église, des prie-Dieu qu’elle chine, dépoussière, recolle, laque, vernit, habille, cloute.
madeleine mangin
Fatigués, cassés, usés par les ans, elle les plonge dans un bain de jouvence et ils retrouvent sous ses doigts habiles et son imagination fertile une nouvelle vie, une nouvelle identité.
A l’image de leur créatrice qui ne manque pas d’humour, ils deviennent ainsi, Saint-honoré (pour les gourmands), Saint-Malo (le prie-Dieu des corsaires), Sainte-nuit qui sert de valet de nuit, Saint-Tur (en référence aux lanières de cuir qui l’habillent), Saint-Emilion avec sa parure tissu de grands crus, Sainte-Marguerite (recouvert de pelouse avec deux petites vaches, clin d’œil à la fleur mais aussi au film « la vache et le prisonnier), Saint-Pétersbourg couvert de fourrure se protège du froid de la ville russe, Saint-Saëns  se la joue en papier et partition musicale (petit clin d’œil au compositeur Camille Saint-Saëns) ou Gothic chic, un prie dieu de voyage qui peut se transporter comme une valise à roulettes.
madeleine mangin madeleine mangin
madeleine manginmadeleine mangin
madeleine mangin                madeleine mangin
Ses créations sont insolites, étranges, décalées, osées, facétieuses. Recouverts de cuir, de faux gazon, de fourrure, de tissu, ces prie-Dieu deviennent des objets décoratifs qui ne manquent ni de cachet ni d’originalité.
madeleine mangin madeleine mangin
Les teintures du cuir sont magnifiques, les habillages intérieures et les finitions parfaites, réellement une belle découverte fruit du talentd’une grande artiste madeleine mangin
madeleine mangin
Retrouvez toute l’actualité de Madeleine MANGIN,  ses dernières créations sur sa page Facebook
Crédits photos Madeleine MANGIN et François GOLFIER
Article non sponsorisé

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :