C’EST DECIDE, demain je deviens orateur !

3

Enfin j’ESSAYE !

Prendre la parole en public devant un auditoire n’est pas toujours chose aisée.
Outre le trac, la sensation de gorge sèche, les mains moites, le hand-washing (les mains que l’on frotte paume contre paume) , les pieds qui se croisent,  les petites scories du langage tels les « euh », les « ben », les « voilà » les « donc »,  polluent souvent le discours sans l’enrichir et contribuent à nous renforcer dans notre position d’inconfort.
Tout le monde me direz-vous n’est pas fait pour captiver un auditoire, cela semble plus facile, plus inné chez certains plus que d’autres. C’est certes vrai mais ne vous y trompez pas, ceux qui sont bons, vraiment bons ont travaillé.
Le discours, la persuasion, l’aisance, cela s’apprend. Si j’en parle c’est parce que j’en suis convaincue car je suis loin d’être très à l’aise en public à fortiori avec un sujet que je ne connais ou ne maîtrise pas.

Alors comment ?

J’ai découvert il y quelques mois un super club dispensant une méthode dont je n’avais jusqu’alors jamais entendu parler : TOASTMASTERS INTERNATIONAL (TMI).
Cette méthode a pour but d’aider les membres du club à améliorer leurs compétences en terme de communication et de leadership par la prise de parole en public avec bienveillance en encourageant leur progression et en nourrissant la confiance qu’ils ont en eux. Les membres s’évaluent et s’aident mutuellement à s’améliorer.
Les séances ont lieu deux fois par mois (A nancy) et font l’objet de discours préparés mais aussi d’improvisations. Exercice périlleux s’il en est en tout cas en ce qui me concerne pour ces dernières car l’inspiration me fait souvent défaut et, même si ma prestation est souvent pitoyable, j’en tire toujours la satisfaction d’avoir osé et surtout l’envie de progresser.
Certains bien sûr, plus aguerris, se tirent de ces situations au demeurant inextricables avec brio, arrivent à captiver l’auditoire en occupant l’espace, en s’appropriant le sujet ou en le détournant. Chapeau Claude, Jean-Luc, Francis, Gérard, Fabien, Jean-Marie et tant d’autres que j’oublie.
Il existe de nombreux clubs en France et à l’étranger : Toastmasters International c’est 350 000 membres dans le monde, 16 000 clubs répartis dans 140 pays mais si, vous passez par Nancy, ou habitez ses environs, et si l’envie vous prend d’assister à une séance, contactez-moi, je serais ravie de vous y accompagner.
A titre d’exemple, cette vidéo trouvée sur YouTube de Carol BAUSOR, professeur d’anglais à Lyon et accessoirement championne britannique Toastmasters.
L’aisance, la persuasion, l’articulation du discours, le timbre de voix , l’occupation de l’espace sont à mon sens très significatifs de ce que la méthode peut apporter

Discussion3 commentaires

  1. Bonjour Sylvie,

    Je suis, comme toi, très heureux d’avoir découvert le club Toastmasters Grand-Nancy. Tout comme toi, je n’en avais jamais entendu parler avant de participer à ma première réunion. J’y ai découvert une ambiance chaleureuse et bienveillante mais surtout des personnes de tous âges et de tous horizons, avec pour chacun ses forces et ses faiblesses. L’objectif des séances d’entraînement est de s’améliorer en pratiquant, afin de maitriser et/ou de réduire ses points faibles. Mes pensées vont particulièrement vers un petit brin de femme, toute timide lorsqu’elle prend la parole mais qui, j’en suis sûr et certain, à d’énormes capacités. Je souhaite une bonne continuation à ton et à tes projets, actuels et futurs, et te dis à très bientôt lors d’une prochaine réunion Toastmasters.

    Cordialement

    Francis

    • Bonjour Francis,

      J’espère que tu t’es reconnu dans l’article car c’était bien de toi dont je faisais mention. Ton petit message est adorable merci. Passe un bon w.e. et à jeudi
      bises
      Sylvie

Laisser une réponse